Réouverture des cabinets le Lundi 11 Mai. Merci de lire les mesures sanitaires prises au sein des cabinets pour lutter et se protéger du Coronavirus en cliquant ici.

Les techniques musculaires, dites de « mitchell« , utilisent les fonctions des muscles pour corriger les déséquilibres de ces derniers. Ces techniques sont très utilisées pour décontracter un muscle permettant ainsi de libérer l’articulation bloquée par celui-ci. Cette méthode est basée sur le principe du contracté-relâché et demandent donc la participation du patient.

Read More

Les techniques fonctionnelles, dites indirectes ou « douces », vont agir sur les structures qui entourent l’articulation (ligaments, muscles, fascias, capsule,  membranes,…). Ces manipulations permettent de libérer toutes les tensions locales qui peuvent empêcher l’articulation de fonctionner normalement. Pour optimiser la technique, l’ostéopathe peut vous demander une participation au niveau respiratoire (grandes respirations, apnées,…) Ces techniques peuvent […]

Read More

Les viscères sont tous les organes compris dans l’abdomen (le ventre) et le thorax (cœur, poumons, intestin, rate, foie…). Ils sont très important pour la fonction du corps et sont reliés au système musculo-squelettique (vertèbres, muscles) par des attaches ligamentaires, fasciales et nerveuses. La médecine allopathique reconnaît que certaines atteintes sévères du système viscéral peuvent […]

Read More

  Cette approche concerne essentiellement le système musculo-squelettique, vertèbres, les articulations, les muscles et les ligaments. Le but est de ramener de la mobilité aux structures qui n’en n’ont plus. Elle ne vise pas à remettre en place des os ou des vertèbres qui seraient  » déplacés “, mais à redonner un bon mouvement à une […]

Read More

Les techniques crâniennes reposent sur des données théoriques simples. Le crâne est constitué non pas d’un mais de nombreux os qui sont reliés entre eux par des sutures permettant un mouvement des os du crâne entre eux. En effet, le crâne bouge et n’est seulement soudé que chez le cadavre. Ce phénomène s’explique par un […]

Read More