Les techniques fonctionnelles, dites indirectes ou « douces », vont agir sur les structures qui entourent l’articulation (ligaments, muscles, fascias, capsule,  membranes,…).

Ces manipulations permettent de libérer toutes les tensions locales qui peuvent empêcher l’articulation de fonctionner normalement. Pour optimiser la technique, l’ostéopathe peut vous demander une participation au niveau respiratoire (grandes respirations, apnées,…)

Ces techniques peuvent s’appliquer sur l’ensemble du corps.

 

 

0 Likes
2392 Views