La scoliose est une déviation de la colonne vertébrale dans un plan frontal (la colonne est déviée sur le côté), associée à une rotation des vertèbres.

L’attitude scoliotique est aussi une déviation de la colonne vertébrale dans un plan frontal mais sans rotation des vertèbres.

Un des critères diagnostiques de la scoliose est la gibbosité (« bosse) : elle s’observe notamment quand le patient se penche en avant. La scoliose est confirmée par une radiographie du dos.

Dans 80% des cas, la scoliose n’a pas de cause connue (scoliose idiopathique).

Dans 20% des cas, la scoliose est secondaire : elle peut être due notamment à une inégalité de longueur des membres inférieurs. Il s’agit d’une différence de longueur de jambe (« j’ai une jambe plus longue, plus courte que l’autre ») : mais cette différence de longueur ne peut être confirmée que par une radiographie. Cette radio doit prendre le bassin jusqu’au pied (et pas uniquement le bassin !) pour que les médecins puissent mesurer sur radio la longueur des jambes.

Le traitement est très variable en fonction du type et de la sévérité de la scoliose : rééducation, corset, voir chirurgie dans certains cas.

Quand intervient l’ostéopathie ? Les patients scoliotiques peuvent souffrir de douleurs liées aux adaptations que le corps met en place. Votre ostéopathe de Lattes, Castries et Mauguio peut intervenir dans la prise en charge de la scoliose, en collaboration avec les autres professions médicales et paramédicales.

0 Likes
2151 Views