En pédiatrie, les coliques sont liées à un blocage de gaz dans l’intestin, souvent dû à une immaturité du contrôle nerveux du tube digestif.

Les coliques touchent 20% des enfants de moins de 4 mois. Par définition, elles se traduisent par :

–          des cris de l’enfant plus de 3 heures par jour, autant le jour que la nuit, et pendant plus de 3 semaines ;

–          ne cédant pas à l’alimentation ;

–          les cris sont soulagés par l’émission de gaz, les rots, les régurgitations ou encore les vomissements. Tout ceux-ci sont d’ailleurs plus présents chez les nourrissons souffrant de colique.

–          l’enfant est agité, ferme les poings, se recroqueville, agite les jambes.

Dans la plupart des cas, ce sont des troubles fonctionnels, c’est-à-dire sans maladie sous-jacente (= cause organique) mais il est toujours nécessaire de demander un avis à votre pédiatre pour éliminer une cause organique (moins de 5% des cas).

Quand il s’agit de colique du nourrisson fonctionnelle, l’ostéopathie permet de diminuer les douleurs et améliorer ainsi la symptomatologie de la colique. Renseignez-vous auprès de l’un de nos ostéopathes de Lattes, Castries et Mauguio.

0 Likes
1563 Views